Le média en ligne des médias en ligne

Les écrans

Le média en ligne des médias en ligne

La folle ascension des youtubeurs français-québécois

Publié le 22/08/2020 | par Philippe Couture

Montréal et le Québec sont plus attrayants que jamais pour les jeunes Français. Les youtubeurs expatriés l’ont compris et vantent la Belle Province en format vlog.

youtubeuse française

La youtubeuse Denyzee a fait les manchettes cet hiver pour avoir été la première au Québec à atteindre un million d’abonnés. Delphine Giuliano, de son vrai nom, est née à Nice et vit au Québec depuis 2013, une binationalité qu’elle décortique avec humour sur sa chaîne dans une infinité de vidéos comparant les différences entre nos deux nations.

Dans ce registre, elle est la plus connue, mais loin d’être la seule. Le vlog de l’expatrié français à Montréal est un sous-genre youtubesque en vogue, avec ses sujets classiques auxquels tous se mesurent comme à un passage obligé : les spécificités de l’accent, les différences de vocabulaire, la drague à la québécoise, le marché de l’emploi, les rigueurs de l’hiver et, bien entendu, les dégustations de poutine !

On vous présente cinq d’entre eux.

La millionnaire : DENYZEE

Commençons par préciser que Denyzee a peu à peu réorienté sa chaîne pour y produire des contenus humoristiques variés qui mettent en valeur sa personnalité pétillante dans de nombreux contextes, sans se cantonner aux contenus France-Québec. Cette youtubeuse française avait néanmoins fait de sa vie d’expatriée au Québec son pain et son beurre pendant les trois premières années de sa chaîne. Elle a couvert tous les sujets imaginables avec un sens de la répartie et de l’autodérision exemplaires, sans trop d’approximations au sujet de l’Homo Quebecus moyen, malgré un humour axé sur la généralisation et la caricature. Et surtout, elle sait vraiment bien imiter l’accent québécois, même mieux que Gad Elmaleh. Un talent rare.



La plus rythmée : CAM c’est elle

Dans la vie, Camille Laurent est monteuse vidéo. Le rythme et la fluidité, ça lui connaît. Cette youtubeuse française qui a vécu six ans à Montréal a documenté chacun des aspects de son immigration et de sa découverte du Québec, dans des vidéos au tempo effréné qui commencent toujours par son emblématique « Salut salut ! ». Adepte des listes (10 choses à ne pas mettre dans sa valise pour le Québec ou 20 conseils d’expat), elle s’est entre autres spécialisée dans la vidéo-conseil destinée aux futurs expatriés français. Ce qui ne l’a pas empêchée de flirter avec d’autres formats, faisant découvrir paysages et spécificités culturelles en plus de s’attarder aux questions linguistiques. Maintenant Nantaise, elle continue à documenter son quotidien en France et ne résiste pas à évoquer (très souvent) le Québec dans ses vidéos.

L’étudiante cool des HEC : Allo Anaïs

Elle a 26 000 abonnés, un chiffre enviable, sans doute en raison de la niche qu’elle a choisie : s’adresser aux milliers d’étudiants français qui reluquent les universités québécoises et veulent profiter des ententes France-Québec en la matière. Les vidéos de cette youtubeuse française construisent peu à peu une bible de conseils pratiques et de comparaisons entre les systèmes scolaires français et québécois, notamment en ce qui concerne la relation prof/étudiant, le système de notation, l’équivalence des diplômes, la gestion d’un budget étudiant, et alouette ! Anaïs ne se prive pas de déroger parfois à cette ligne directrice, jouant aussi à la vlogueuse voyages et plein air et à la commentatrice météo.

Le mec sympa : Joweepix

Il s’appelle Jonathan. Sa chaîne est moins connue et moins garnie, mais ce jeune PVTiste débarqué au Québec en 2019 se démarque par une personnalité chaleureuse et un style qui va droit au but, avec des touches d’humour bon enfant et passe-partout, doublé d’un montage rythmé qui abuse gentiment des effets de zoom, style MusiquePlus en 1999. Le contenu ? Assez typique du genre : des conseils d’immigration, des infos sur le coût de la vie, des dégustations de poutine ou des impressions sur les relations hommes-femmes. Mais, malgré ces poncifs, il arrive le plus souvent à traiter les sujets avec originalité et à relever des caractéristiques québécoises moins couvertes par ses semblables. Alors, si vous permettez, félicitons-le en lui piquant l’une de ses expressions favorites : « Bravo à toi, jeune padawan ».

Le couple attachant : À nous les caribous

Camille et Jordan ont emménagé à Montréal en 2016 en quête de la vie professionnelle rêvée outre-Atlantique et ont rapidement commencé à documenter leur vie quotidienne, du pratico-pratique au ludique, en passant par une vaste collection de vidéos plus touristiques où le sympathique couple découvre Montréal d’est en ouest et du nord au sud, quartier par quartier, avec une curiosité manifeste et un plaisir évident à filmer la métropole. Jordan est derrière la caméra, Camille est le visage de la chaîne. Après une pause d’un an pendant laquelle ils sont devenus résidents permanents (hourra !), ils sont revenus en force au début 2020 avec le désir de s’éloigner de leur ancienne image de jeunes PVTistes pour parler d’entrepreneuriat au Québec. Entre autres.

Vous les connaissez déjà ? Pas de soucis. Il y en a bien d’autres. Jetez un œil aux chaînes de Camille D, ou de Lips Pics’n’Trips, ou encore celles de Nikcolaos, Céline Geneviève, Gaspard G, Valentin Feret et Haneva.

Et les youtubeurs québécois en Europe ?

L’expatriation, ça va dans les deux sens, non ? On pourrait ainsi s’attendre à trouver quelques youtubeurs québécois expatriés racontant leur vie en France. Que nenni ! Nos recherches sont vaines. Même si la youtubeuse Audrey D. s’est frottée au genre pour une ou deux vidéos, nul Québécois n’en fait son sujet principal. Il faut se tourner vers l’Allemagne pour trouver un expatrié québécois testant la formule sur YouTube : Mathieu Pelletier est un comédien de théâtre jeune public originaire de Shawinigan, notamment collaborateur d’une importante compagnie de théâtre musical pour enfants à Berlin, Atze Musiktheater. Sa chaîne YouTube, toute neuve, a été mise en ligne le 3 avril et documente, sur un ton léger et sympathique, les aléas de la vie quotidienne de l’expatrié à Berlin… et plus largement en Europe. Les aventures du Grand Math mettent aussi parfois en scène ses enfants : la vie de famille sera le deuxième sujet de prédilection de Mathieu (qui est effectivement un grand gaillard moustachu et frisé, au sourire communicatif).

L’initiative de Mathieu, premier youtubeur québécois expatrié, va-t-elle faire des petits ? Qui sait ! On vous promet de surveiller le dossier.


Les plus lus sur Les Écrans :

Philippe Couture