Les écrans

Du temps d’écran bien investi

5 choses à remarquer la prochaine fois que vous regarderez The Office

Virginie Landry

Le 20e anniversaire de la diffusion du premier épisode de la version britannique de la série The Officele 9 juillet 2001, est l’occasion idéale de revoir notre série préférée, mais cette fois-ci, en s’attardant aux petits et grands détails de la production.

The Office
Illustration : Monsieur Prout

Les références à The Office, Royaume-Uni

La version américaine s’est rapidement distanciée de la version britannique, en laissant toutefois certaines petites références ici et là.

Par exemple, aviez-vous remarqué que Michael Scott a un drapeau britannique sur son bureau ?

Mentionnée à quelques reprises dans l’émission, l’adresse du Scranton Business Park est le 1725 Slough Avenue. Fictive, l’adresse fait référence à la ville de Slough au Royaume-Uni où se trouve la succursale de Wernham Hogg Paper Company, dirigée par David Brent dans la série originale.

Aussi, tous se souviendront du fameux passage éclair que fait Ricky Gervais dans son rôle de David Brent dans la septième saison de The Office (États-Unis). Steve Carell (Michael Scott) et lui échangent quelques blagues et un câlin avant que David ne demande s’il y a des occasions d’emploi chez Dunder Mifflin. Plus tard dans la saison, il postulera pour reprendre le poste de Michael, mais sera vite écarté de la course.

L’improvisation au coeur du jeu des acteurs

Si on revient souvent sur le génie comique des auteurs de la série, on oublie parfois de souligner l’incroyable talent en improvisation des acteurs. En effet, plusieurs des scènes parmi les plus iconiques n’étaient pas prévues au scénario.

Selon plusieurs, Steve Carell, Ed Helms (Andy Bernard) et Rainn Wilson (Dwight Schrute) sont ceux qui aimaient le plus improviser des parties de leur texte.

Parmi les meilleures scènes improvisées par Steve Carell, notons le baiser avec Oscar, qui n’était absolument pas prévu. Oscar Nunez (Oscar Martinez) a raconté par la suite qu’il espérait très fort que les autres acteurs n’allaient pas sortir de leur personnage à la suite de ce baiser pour être certains qu’ils puissent utiliser la scène. Leur réaction incrédule est donc 100 % vraie !

Une autre partie d’improvisation ? La visite guidée que Michael fait de ses endroits préférés à New York. Puisqu’il se faisait sans cesse reconnaître pendant le tournage, il a dû faire avec ce qu’il avait autour de lui dans le peu de temps qu’il avait. Réussi, non ?

Et puis dans Dinner Party, l’épisode préféré de tous (ou presque!), Melora Hardin (Jan Levinson) offre un superbe moment d’improvisation lorsque dit qu’elle est en effet le diable et qu’elle fait des cornes avec ses doigts. Décontenancé, Steve Carell sort de son personnage une fraction de seconde, mais se reprend assez vite pour que la scène soit gardée au montage.

Des scènes qui coûtent cher

Vous savez, quand Michael Scott achète ses billets pour Sandals, Jamaica et dit « I’ve got two tickets for paradise, pack your bags, we leave day after tomorrow » ? Cette petite blague, inspirée par la chanson « Two Tickets to Paradise » de Eddie Money, a coûté 60 000 $ de libération de droits. Mais pouvez-vous croire que ce n’est pas la scène la plus chère de la série ?

En effet, c’est la demande en mariage de Jim à Pam qui aura été la plus onéreuse de toutes. Plutôt que de filmer dans une vraie station-service, ce qui aurait occasionné beaucoup de gestion, l’équipe a préféré en bâtir une et d’utiliser des machines à pluie géantes. Une facture de 250 000 $ pour une scène de 52 secondes.

Des liens plus forts que la fiction

N’est-il pas intéressant de connaître les liens qui unissent les acteurs dans la vraie vie et le rôle qu’ils jouent dans la série ? Dans The Office, ces liens sont nombreux !

Steve Carell est marié avec Nancy Ellen Walls depuis 1995. Dans The Office, celle-ci joue Carol Stills, l’agente immobilière de Michael.

Jenna Fisher (Pam Beesley) est mariée à Lee Kirk, qui, dans la série, fait une brève apparition comme son conseiller en lactation après la naissance de son premier enfant.

Parlant de Jenna Fisher, sa meilleure amie n’est nulle autre qu’Angela Kinsey, alors que dans la série, Pam et Angela ont une relation plutôt… étrange.

Mindy Kalling et BJ Novak ont réellement été en couple, tout comme leur personnage, Kelly et Ryan. Même s’ils ne sont plus ensemble, ils sont restés de très bons amis et il est maintenant le parrain de sa fille.

Et si on en voulait encore plus ?

Un «spin-off» a déjà été dans les cartons pour Dwight Schrute, mais le projet n’a jamais abouti.

Et un épisode ou une saison « réunion » ? Steve Carell a toujours dit non, alors que les autres acteurs de la série ne sont pas contre. Peut-être un jour.

Entre-temps, on peut se rabattre sur le livre The Bassoon King, de Rainn Wilson, dans lequel il partage plusieurs souvenirs et anecdotes de production, le balado Office Ladies de Jenna Fisher et Angela Kinsey ainsi que celui de Brian Baumgartner, The Office Deep Dive.


PUBLIÉ LE 02/07/2021


VOIR AUSSI :
Netflix domine encore au Canada, mais pour combien de temps ?
Netflix Canada

Au Canada, Netflix est dans la moitié des foyers francophones.

État des lieux des séries québécoises à l’étranger
Fugueuse en France

En route vers davantage de séries québécoises sur les marchés internationaux.