Les écrans

Le média en ligne des médias en ligne

Les tendances médias sociaux pour 2021

Louise Bouchard

Avec plus de 1,2 milliard de mentions depuis un an, la COVID-19 a bouleversé les comportements sur les médias sociaux, au point de voir émerger de nouvelles tendances, selon le dernier rapport HubSpot/Talkwalker.

tendances médias sociaux
Illustration : Andrew Rybalko | Adobe Stock

Le rapport annuel HubSpot/Talkwalker rassemble les avis d’experts et de consommateurs pour identifier les dix principales tendances de la prochaine année.

La tendance ultime de 2021, selon ce document ? L’écoute du consommateur. Les marques qui feront du client un roi, qui comprendront leurs besoins et sauront participer à leurs conversations auront du succès.

Voici cinq autres tendances qui retiennent notre attention.

La responsabilité sociale en tête

La génération Z dicte en partie l’agenda des médias sociaux. Justice sociale, santé mentale, égalité et inclusivité : autant de sujets que les entreprises devront traiter si elles veulent prétendre courtiser ces jeunes.

L’exemple de Nike, qui n’a pas craint d’exprimer ses opinions politiques sur diverses plateformes dans le contexte du mouvement Black Lives Matter, démontre que des marques osent des messages engagés qui s’accordent avec les préoccupations de leur audience.

L’essor de la désinformation

La nature a horreur du vide, l’humain aussi, et le manque d’informations relatives à la COVID-19 a donné lieu à des propos farfelus. Plus que jamais, les organisations chercheront à identifier et à dévoiler la vérité pour mettre fin à la désinformation. Les entreprises et les marques devront se surveiller pour savoir si elles sont ciblées par des cyberpirates. Elles devront aussi s’assurer de ne pas avoir de squelettes dans le placard.

Comment faire ? En misant sur la transparence dans les communications et sur une sécurité mur à mur. Sans oublier de montrer patte blanche !

> LIRE AUSSI :
Fausses nouvelles : le mal de notre siècle

Les géants resteront géants

La prééminence des grandes plateformes sociales que sont Facebook, Twitter et Instagram ne sera pas remise en question en 2021 ni au cours des années suivantes, selon le rapport. C’est qu’elles s’adaptent à la nouvelle « normalité » et rejoignent ainsi leurs utilisateurs plus socialement responsables et friands de vérité.

Par exemple, Facebook a diffusé une entrevue de Mark Zuckerberg avec le Dr Anthony Fauci pour faire le point sur la COVID-19, les soins et les vaccins. La vidéo a été partagée 33 000 fois.

Tout investissement marketing en 2021 devrait passer par au moins un de ces trois piliers en raison de leur audience large et diversifiée, ce qui permet de segmenter les publics.

Le retour du « marketing à l’ancienne »

Il ne faut pas négliger les bonnes vieilles recettes, surtout en contexte d’incertitude. Selon l’enquête, les entreprises opteront pour des moyens plus simples d’engager les consommateurs. La COVID-19 a démontré la pertinence des infolettres et des balados, qui permettent de bâtir et de s’adresser facilement à des communautés d’intérêts.

Pour en profiter, les experts du rapport conseillent le recours à des influenceurs multicanaux pour multiplier les points d’impact et d’engagement.

Les jeux vidéo comme plateforme sociale

Les communautés de joueurs se sont multipliées durant le confinement. Le rapport HubSpot soutient qu’elles vont se développer et se consolider au cours des prochaines années.

Des marques ont compris qu’une partie de leur audience s’y trouve et font preuve de créativité pour y joindre les utilisateurs. Le partenariat Tenet/Fortnite, par exemple, a amené la publicité du film sur la plateforme de jeu alors que les salles de cinéma étaient fermées.


PUBLIÉ LE 19/11/2020