Le média en ligne des médias en ligne

Les écrans

Le média en ligne des médias en ligne

5 astuces pour rédiger le billet de blogue parfait

Publié le 30/09/2020 | par Catherine Courchesne

Des conseils inspirés de la science pour rédiger un billet de blogue parfait? Voilà ce que vous propose cet article (presque parfait!).

Rédiger un billet de blogue
Illustration : Larysa | Adobe Stock

Selon le Nielsen Norman Group (NNG), les gens ne lisent pas les articles sur le Web. Ils les parcourent plutôt en s’attardant sur des bouts de phrases ici et là. Grâce à ses analyses, NNG a même constaté que seuls 16 % lisent tous les mots d’un article.

La question est donc : comment écrire un billet de blogue parfait que les lecteurs liront… au complet ? Voici quelques conseils scientifiquement testés et approuvés.

Rédiger un titre accrocheur

Le titre est la première chose que les lecteurs voient… et parfois la seule ! Une étude de l’Université de Colombia démontre d’ailleurs que près de 60 % des internautes partagent des articles sur les réseaux sociaux après n’en avoir lu que le titre. D’où l’importance de les rendre accrocheurs.

Ces quatre types de titres ont fait leurs preuves, aux dires de Lesley Cornelius, rédactrice de contenu numérique chez VPDM Digital Marketing :

  • L’interrogation : Par exemple, « Aimeriez-vous écrire un billet de blogue parfait ? » Ici, l’important est de poser une question incitant les lecteurs à réfléchir.
  • Les chiffres : Les chiffres vous positionnent en tant qu’expert et vous permettent de gagner la confiance des lecteurs en leur promettant une liste de gestes à mettre en application. À noter : une recherche indique que les titres avec des chiffres impairs seraient plus attirants (d’où le titre de cet article !).
  • Le « vous » : Eh oui, interpeller les lecteurs serait toujours une stratégie gagnante. Pourquoi ? Cela créerait un sentiment d’intimité et d’urgence.
  • Le « comment » : Écrire un titre commençant par « comment » permettrait non seulement de vous positionner en tant qu’expert, mais de montrer en un clin d’œil votre contenu.

Par ailleurs, Kevan Lee de chez Buffer, une plateforme de marketing sur les réseaux sociaux, conseille d’utiliser des expressions négatives. Pourquoi ? La nature humaine étant ce qu’elle est, les lecteurs réagiraient davantage aux tournures négatives.

Un peu de « je me moi »

Au-delà du titre, un billet de blogue parfait devrait absolument contenir de la narration, en particulier des anecdotes personnelles. L’équipe de Groove HQ, spécialiste de l’expérience client, a même découvert que les articles du genre attirent 300 % plus de lecteurs !

LIRE AUSSI :
L’art du storytelling

Toujours plus d’images

Placer une image tout en haut du texte, à gauche ou à droite, vaudrait de l’or. Non seulement attirerait-elle l’attention, mais elle réduirait en plus le nombre de caractères par ligne, donnant l’impression aux lecteurs que votre texte est facile à lire.

À ce propos, une analyse de Blog Pros révèle que les articles de blogue les plus populaires contiennent en moyenne 3,2 images, ce qui équivaut à une image pour 350 mots. Une autre étude démontre en outre que l’humain se souvient plus aisément des images que du texte… La maxime « une image vaut mille mots » prend ici tout son sens !

LIRE AUSSI :
Comment choisir l’image parfaite pour les médias sociaux

Un texte facile à lire

Comme on sait que les gens ne lisent pas la totalité d’un billet de blogue, votre billet de blogue devrait inclure des sous-titres.

En fait, c’est simple : trouvez un sous-titre par paragraphe et n’écrivez qu’une idée par paragraphe. Autre petit truc : incluez des mots en caractère gras ainsi que des extraits « tweetables ». Vous devinez pourquoi? Les lecteurs adorent partager des citations sur les réseaux sociaux.

La longueur optimale

Dans l’univers du blogue, il y aurait, dit-on, une longueur parfaite à respecter. La compagnie spécialisée dans le développement d’activité et de trafic en ligne Quick Sprout a analysé ses publications les plus partagées. Résultat : ses articles de blogue de 1500 mots ont reçu 68 % plus de tweets et 22 % plus de mentions J’aime sur Facebook que les autres. À l’inverse, les articles de moins de 700 mots suscitaient peu de réactions.

Fiou ! L’article que vous avez sous les yeux compte plus de 700 mots… Alors aimez-le, commentez-le, partagez-le ! Et, surtout, merci de l’avoir lu jusqu’au bout.


Catherine Courchesne