Les écrans

Le média en ligne des médias en ligne

Des nouvelles de Buzzfeed et de Google

Patrick White

Cette semaine : Google s’entend avec les médias français; jouets sexuels et Buzzfeed; les infos de l’industrie en rafale.


Pour recevoir chaque semaine l’infolettre de Patrick White sur les médias, abonnez-vous ici!


Buzzfeed et les jouets sexuels

AirVibe

Le site d’information numérique américain Buzzfeed, spécialisé dans le contenu viral et les enquêtes, s’est lancé depuis longtemps dans le commerce de détail numérique, et c’est ce qui lui permet de survivre au plan financier.

Tout comme ses concurrents Vox, HuffPost et Vice, Buzzfeed a souffert grandement de la crise des médias et de l’amplification de la crise par la COVID-19.

La solution ? Se jeter à fond dans le commerce électronique. Le site a donc lancé un jouet sexuel afin de profiter des ventes du Vendredi fou à venir et des ventes du temps des Fêtes. 

La composante « magasinage » du site est plus importante que jamais et Buzzfeed entend bien capitaliser sur la vente des produits, peu importe le type. 

Buzzfeed a ainsi créé une section sur la santé sexuelle au sein du site et elle y fait la promotion de son « sex toy », espérant atteindre le nirvana financier. À suivre !

> LIRE AUSSI :
Le commerce content, c’est quoi?

Droits voisins : Google s’entend avec des médias français


Selon l’AFP, Google a annoncé ce matin la signature d’accords avec « un certain nombre d’éditeurs de la presse quotidienne et des magazines », en France, dont Le Monde, Courrier International, L’Obs, Le Figaro, Libération, et L’Express, dans le contexte de négociations sur les droits voisins.

« Nous sommes actuellement en discussion avec de nombreux autres acteurs de la presse quotidienne nationale et régionale, ainsi que de la presse magazine », a affirmé le géant américain dans un billet de blogue cité par l’agence de presse.

Selon l’AFP, les fameux droits voisins prévoient des redevances financières pour les contenus des éditeurs de presse (photos et vidéo entre autres) utilisés par les plateformes numériques comme Google.

Instagram a laissé entendre cette semaine qu’elle pourrait rémunérer le contenu des médias d’information. Facebook paie déjà des grands médias américains pour leur présence dans la section « Nouvelles » aux États-Unis et Google entend verser 1 milliard de dollars sur trois ans pour la presse dans le monde. Ce sont des peanuts dans le cas de Google, mais c’est le début d’une tendance.

Dans le cas des droits voisins, il sera intéressant de voir si le cas français pourra inspirer le Canada.

En rafale 

  • Les Canadiens invités à donner leur avis sur la radio AM et FM
  • Trump va-t-il lancer le Trump News Network (TNN) pour concurrencer Fox ?
  • RIP Pierre Thibeault, ex-rédacteur en chef du magazine culturel Ici Montréal. Dur à croire que cette nouvelle soit presque passée sous le radar des médias ici.
  • Fermeture de Santé inc. Le magazine spécialisé de l’Association médicale canadienne va fermer ses portes et sa rédactrice en chef Marie-Sophie L’Heureux perd son poste.
  • Grandé Studios signe une entente avec Bell Média pour l’utilisation de ses studios et services montréalais pour Noovo et Crave.
  • Apple réduit sa « cut » de 30 % à 15 % sur les applications des éditeurs de médias.

PUBLIÉ LE 20/11/2020