Le média en ligne des médias en ligne

Les écrans

Le média en ligne des médias en ligne

Netflix domine encore au Canada, mais pour combien de temps ?

Publié le 31/07/2020 | par Steve Proulx

Au Canada, la moitié des francophones et 67 % des anglophones sont abonnés ou ont accès à Netflix. Mais sa suprématie ne restera pas éternelle : plusieurs services de diffusion en continu ont fait le plein d’abonnés durant le Grand confinement.

Netflix Canada
Photo : freestocks | Unsplash

Ces chiffres proviennent de la plus récente enquête de l’Observateur des technologies médias (OTM).

Réalisée en pleine pandémie, elle s’appuie sur les résultats d’un vaste sondage mené auprès de 4000 répondants (2000 francophones et 2000 anglophones), dans toutes les régions du Canada, entre le 22 avril et le 4 mai 2020.

Ce que nous apprend le sondage

Dans l’ensemble, le taux d’abonnement aux services de diffusion en continu au Canada a doublé depuis 2016, passant de 34 % à 68 % au printemps 2020.

  • Netflix domine encore : Avec son offre riche et diversifiée, le pionnier de l’industrie est aussi le service de diffusion en continu ayant le niveau d’utilisation quotidienne le plus élevé (67 %) au Canada.
  • Disney+ fait sentir sa présence : 13 % des ménages canadiens sont déjà abonnés (ou ont accès) à la plateforme de Disney, lancée à la fin de 2019.
  • Crave connaît un bond record : La plateforme de Bell Média a presque doublé le nombre de ses abonnés entre l’automne 2019 et le printemps 2020.
  • Club Illico séduit les francophones : Avec ses contenus exclusivement en français, la plateforme de Vidéotron a connu sa plus forte croissance saisonnière en ce qui concerne les abonnements : 17 %.
  • Apple TV+ fait une timide percée : 5 % des ménages sont abonnés à la plateforme d’Apple, lancée en grande pompe à la fin de 2019. Cependant, « sa percée est probablement le résultat de l’offre d’abonnement gratuit pendant un an associée à l’achat de plusieurs nouveaux produits Apple », selon l’OTM.


Ce que l’avenir réserve à Netflix

Le géant américain a toujours la cote, mais il n’est plus seul dans son carré de sable…

  • Au Canada, près de la moitié des abonnés à Netflix sont aussi abonnés à un ou plusieurs autres services de diffusion en continu. La guerre pour l’attention ne fait que commencer.
  • Disney, NBC Universal, Warner Media, HBO, CBS et d’autres grands joueurs de l’industrie du divertissement lancent leur propre plateforme, et y offrent leurs productions. Netflix pourrait bientôt avoir plus de mal à trouver de bons contenus sous licence.
  • Le succès grandissant des plateformes en français comme Club Illico, TOU.tv ou Crave montre que Netflix pourrait faire face, au Québec comme ailleurs dans le monde, à une concurrence provenant de joueurs locaux, plus proches des exigences de leur public.
  • Enfin, malgré son envergure, Netflix n’a pas les poches aussi profondes que les Apple, Disney et Amazon de ce monde, qui veulent désormais tous leur part du gâteau…

Steve Proulx