Les écrans

Du temps d’écran bien investi

Du mouvement au quotidien Le Devoir

Patrick White

Les deux dernières semaines ont été fort occupées au quotidien montréalais Le Devoir.


Pour recevoir chaque semaine l’infolettre de Patrick White sur les médias, abonnez-vous ici!


D’abord, l’institution de la rue Berri a annoncé l’arrivée d’un crédit d’impôt numérique pour ses abonnés, mais la partie n’est pas encore gagnée. Il lui manque encore la possibilité de remettre des reçus de charité, ce qui ne saurait pas tarder.

Dans une publicité diffusée samedi dernier, Le Devoir a précisé que le gouvernement fédéral et l’Agence du Revenu du Canada ont approuvé l’obtention d’un crédit d’impôt personnel non remboursable de 15 % pour toute dépense liée à un abonnement aux nouvelles numériques faite entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2020.

Cette nouvelle disposition découle des mesures de soutien au journalisme mises sur pied par le gouvernement canadien.

Ce mois-ci, le quotidien fera donc parvenir à ses abonnés un reçu qui comprendra le montant admissible du crédit d’impôt.

Les abonnés de l’édition papier du Devoir ne sont pas en reste : chaque abonnement papier comprend un accès numérique, et le montant admissible sera indiqué également sur leur reçu.

Deux journalistes démissionnent

Les derniers jours ont été actifs au Devoir, par ailleurs, avec deux départs de journalistes (Hélène Buzzetti et François Desjardins) et l’annonce de l’arrivée prochaine d’une nouvelle cadre (Malorie Beauchemin) dans la salle de rédaction.

Hélène Buzzetti, correspondante parlementaire à Ottawa, a démissionné lundi après 23 ans de service. Le départ a suscité la surprise au sein du journal. La journaliste a évoqué le désir de se concentrer sur le commentaire et l’analyse dans l’avenir, plutôt que sur la couverture parlementaire quotidienne.

« Je veux me donner du temps et de l’espace pour me réinventer journalistiquement dans cette optique. Je reste sur la colline et j’ai bien l’intention de continuer à griller des politiciens en scrum une fois de temps en temps ! Mais je vais couvrir différemment, avec un œil sur le “big picture” plutôt que le détail », m’a-t-elle indiqué.

Hélène Buzzetti va ainsi demeurer journaliste indépendante à la Tribune de la presse du Parlement canadien. On la voit d’ailleurs régulièrement sur des panels politiques à RDI et Radio-Canada depuis des années.

Elle a publié un tweet mercredi au sujet de sa démission.

Autre récent départ au Devoir : celui de François Desjardins, journaliste à l’économie depuis 2004 (presque 17 ans de service). Force tranquille au sein du quotidien, il travaille désormais pour une firme spécialisée dans l’investissement responsable (ESG). Avant de se joindre au Devoir, François Desjardins avait travaillé à l’agence de presse Reuters et à La Presse Canadienne (PC).

> LIRE AUSSI :
État des lieux du journalisme québécois

Une nouvelle patronne

Le Devoir a également annoncé l’arrivée de Malorie Beauchemin comme directrice adjointe de l’information aux actualités générales, et ce, à compter du 22 février. Malorie Beauchemin arrive de La Presse, où elle était directrice principale de la section Arts et être. Elle viendra épauler Anabelle Nicoud, aussi directrice adjointe à l’information.

Malorie Beauchemin a déjà travaillé au Devoir de 2003 à 2005 avant de joindre l’équipe de La Presse (2005-2021), où elle a occupé diverses fonctions, comme journaliste parlementaire et cadre.


PUBLIÉ LE 12/02/2021


VOIR AUSSI :
Médias et journalistes dans la loupe de Yann Guégan
Morgan Housel/Unsplash

Entrevue avec le créateur du site Dans mon labo, pro du journalisme de données.

Pourquoi j’ai mis un terme à ma carrière en journalisme
carrière en journalisme

Être ou ne plus être journaliste? Là est la question.

Où en est l’aide fédérale au journalisme?
Financement du journalisme canadien

Les mesures du gouvernement du Canada pour soutenir le journalisme canadien : où en sommes-nous ?

Deux générations de journalistes se rencontrent
André Lavoie Josiane Desjardins

Tête-à-tête avec André Lavoie et Josianne Desjardins.