La génération Z veut-elle plus d’opinion dans l’information?

L’objectivité est-elle passée de mode?