Les écrans

Du temps d’écran bien investi

HeyAllo, une plateforme pleine de promesses

Annick Roy-Desautels
Latest posts by Annick Roy-Desautels (see all)

Depuis sa création, les demandes de messages réconfortants affluent sur HeyAllo et les personnalités sont au rendez-vous. Regard sur cette nouvelle plateforme née en temps de pandémie.

Photo : Quelques-unes des 200 personnalités québécoises qui participent au projet. | HeyAllo.com

Lancée en plein cœur de la deuxième vague, la plateforme HeyAllo a rapidement fait courir les foules. Six mois après le lancement, l’engouement pour ce site qui met en relation des personnalités québécoises et leur public ne cesse de grandir.

Selon la cofondatrice Véronique Dussault, quelques milliers de vidéos ont été produites à ce jour et le nombre de personnalités accessibles sur le site est passé de 37 à près de 200. 

« HeyAllo, c’est une belle boucle entre les personnalités, le public et la communauté », explique la cofondatrice. Le public sélectionne une personnalité et précise sa demande. Les tarifs sont déterminés par les personnalités, qui peuvent ensuite remettre une partie ou la totalité de leur cachet à une fondation partenaire ou à d’autres œuvres de charité.

Depuis novembre 2020, 30 000 $ ont été remis à de multiples causes.

Besoin de divertissement, mais surtout de réconfort

C’est un fait : les clients ont envie d’envoyer des messages d’espoir à ceux qui leur sont chers. Véronique Dussault évalue que, depuis le lancement de HeyAllo, la majorité d’entre eux ont commandé des messages de motivation, d’inspiration, de soutien ou des conseils personnalisés pour leurs proches. « Environ 30 % ont fait des demandes plus classiques, des vidéos pour des anniversaires, par exemple », ajoute-t-elle.

Au fil des mois, les personnalités ont fait preuve de beaucoup d’imagination et de sensibilité. Sonnerie de réveil, berceuse, message d’accueil pour répondeur, mini-cours de cuisine, autographe personnalisé pour fond d’écran et bien cuit ont ainsi été offerts.

« J’ai même vu des artistes laisser leur numéro de téléphone en cas de besoin, souligne Véronique Dussault. Les vidéos me font souvent beaucoup rire, voire parfois verser une petite larme. »

Le public est grandement reconnaissant de cette offre de messages personnalisés. « Ça met de la magie dans les jours plus sombres », peut-on lire, entre autres, dans les commentaires rendus publics sur le site internet. Des remerciements sont aussi adressés directement aux personnalités.



Une plateforme qui est là pour rester

Si HeyAllo a vu le jour pour aider financièrement le milieu culturel et les organismes de bienfaisance tout en redonnant le sourire aux Québécois durant la crise sanitaire, le concept ne mourra pas avec la pandémie, assure Véronique Dussault.

« La demande de vidéos personnalisées est un phénomène bien installé, estime-t-elle. Avec Instagram, par exemple, le public se sent de plus en plus près de ses vedettes. »

Ainsi, les plateformes comme HeyAllo, Cameo et Memmo ou encore et Salu, une autre création québécoise, facilitent les échanges entre les personnalités et le public. Selon Véronique Dussault, il y a toutefois encore beaucoup à développer.

« Nous avons eu un super timing, la communauté est très enthousiaste et nous avons plein d’idées pour nous démarquer des compétiteurs », assure-t-elle.

En plus de leur site sur mesure permettant aux personnalités d’être très créatives avec des vidéos, des images et du son, une option de rencontres virtuelles en direct avec les personnalités sera bientôt offerte.

En outre, la mission sociale de HeyAllo prendra de l’ampleur. Le site offrira éventuellement au public la possibilité de faire des dons directement aux fondations.

Entre-temps, HeyAllo entame son entrée dans le reste du Canada en s’associant avec l’agence numérique Bloom afin de développer sa visibilité.    


PUBLIÉ LE 25/05/2021


VOIR AUSSI :
Une nouvelle plateforme pour Kino Montréal

On peut y visionner gratuitement des courts métrages.

Covisionnement et revisionnement : être ensemble, gérer le stress

Facebook et YouTube arrivent en tête des plateformes les plus utilisées.

Les médias sociaux ne remplacent pas les relations humaines

On ne va pas mieux grâce aux médias sociaux.

Noovo Moi, ou le renouveau de Bell Média

Bell Média fusionne ses sept sites art de vivre.