Les écrans

Le média en ligne des médias en ligne

Les Québécois ont passé plus de temps devant leurs écrans en 2020

Patrick White

La pandémie de COVID-19 a eu un impact majeur sur les habitudes numériques au Québec depuis mars 2020. Voici ce que nous apprend l’enquête NETendances 2020 sur le sujet.


Pour recevoir chaque semaine l’infolettre de Patrick White sur les médias, abonnez-vous ici!


L’enquête NETendances 2020 de l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval, qui a remplacé en quelque sorte le CEFRIO depuis sa fermeture, révèle que 63 % des adultes québécois ont passé plus de temps devant leurs écrans au cours de la dernière année. De plus, 70 % ont désormais un abonnement à un service de visionnement de films ou de séries sur l’Internet, une hausse de 13 points de pourcentage par rapport à 2019.

Selon l’étude Portrait numérique des foyers québécois, le tiers (32 %) des adultes disposant d’une connexion Internet à domicile a augmenté ses services ou a changé de fournisseur cette année. Ce n’est pas banal.

Plateformes en hausse, câble en perte de vitesse

Quelles plateformes de visionnement sur l’Internet ont-elles connu les plus fortes progressions par rapport à 2019 ? Netflix, avec 52 % (une hausse de 10 points de pourcentage), et Amazon Prime Video, avec 19 % (une augmentation de 12 points de pourcentage).

En parallèle, les services de télévision par fibre optique ou par câble ont connu une baisse de leur taux d’abonnement. Il a atteint 72 % en 2020, soit un recul de 5 points de pourcentage depuis 2019 et de 12 points de pourcentage depuis 2017. Il y a une tendance lourde ici.

Les personnes âgées de plus en plus branchées

L’enquête montre en outre « que 97 % des foyers québécois ont accès à l’Internet à la maison, une hausse de 4 points de pourcentage depuis 2019. Les adultes de 65 ans et plus sont les principaux responsables de cette progression, passant de 83 % en 2019 à 90 % cette année. [Les] données démontrent également que les personnes âgées de 55 ans et plus sont maintenant 89 % à accéder à Internet chaque jour alors qu’ils étaient 73 % à le faire en 2019, soit un bond de 16 points de pourcentage en un an », a indiqué Claire Bourget, directrice de l’intelligence d’affaires et de recherche marketing à l’ATN, dans un communiqué.

L’ordinateur gagne en popularité pour accéder à Internet 

Pour 41 % des adultes québécois, l’ordinateur est l’appareil le plus utilisé pour accéder à Internet, en hausse de 7 points de pourcentage comparé à 2019. Cette hausse est liée principalement aux personnes âgées de 55 ans et plus.

Ainsi, 60 % des adultes de 65 à 74 ans et 68 % des adultes de 75 ans et plus sont ceux qui utilisent le plus fréquemment un ordinateur pour accéder à l’Internet. Le téléphone intelligent demeure toutefois l’appareil principal pour les 18 à 44 ans (65 %).

Un intérêt marqué pour l’achat d’appareils électroniques

En 2020, 41 % des adultes québécois ont manifesté leur désir d’acheter un appareil électronique au cours des 12 prochains mois, une hausse de 25 points de pourcentage comparé à 2019 (16 %). Les intentions d’achat à l’égard des téléphones intelligents (27 % contre 9 % en 2019) et des tablettes électroniques (14 % contre 5 %) ont connu la plus forte augmentation en 2020.

Les appareils de divertissement à la maison en progression

Selon le communiqué de l’étude, « près de 66 % des adultes québécois qui possèdent des appareils de divertissement (console de jeux vidéo, télévision intelligente ou lecteur multimédia en continu) au sein de leur ménage, une hausse de 7 points de pourcentage comparé à 2019.

Le lecteur multimédia en continu est l’appareil qui a le plus gagné en popularité en 12 mois (de 17 % à 30 %), suivi de la télévision intelligente (de 34 % à 39 %) et de la console de jeux vidéo (de 42 % à 46 %) ».

> LIRE AUSSI :
Les salles de cinéma se relèveront-elles de la pandémie?

En rafale 

Lectures de fin de semaine


PUBLIÉ LE 18/12/2020


VOIR AUSSI :
Qu’est-ce qu’on regardera en 2021?

Pour meubler nos soirées télé en 2021, on aura l’embarras du choix.

Les salles de cinéma se relèveront-elles de la pandémie?
salles de cinéma

On se demande si cette industrie a encore un avenir.

Quels sont les services de streaming offerts au Québec?
diffusion en continu

Netflix, c'est bien, mais encore? Consultez notre liste (en constante évolution).

Pourquoi j’ai mis un terme à ma carrière en journalisme
carrière en journalisme

Être ou ne plus être journaliste? Là est la question.