Le média en ligne des médias en ligne

Les écrans

Le média en ligne des médias en ligne

Réseaux sociaux: lequel est le plus sûr pour les marques?

Publié le 01/09/2020 | par Mahé Cayuela

Un géant mondial de la publicité lance un classement des médias sociaux les plus « sûrs » pour les annonceurs.

brand safety

Après le boycottage de Facebook par plus de 1000 marques lancé par l’initiative Stop Hate for Profit en juillet dernier, c’est au tour des agences médias de lutter contre la haine raciale et la désinformation sur les médias sociaux.

Mediabrands, une filiale du géant de la publicité IPG, vient de lancer un classement des médias sociaux en fonction de leurs efforts de modération de contenus haineux ou inappropriés. Ce classement sera mis à jour tous les trimestres.

Grâce à ce palmarès — le premier du genre dans l’industrie de la publicité —, les marques pourront choisir de communiquer sur les plateformes offrant un environnement plus « sécuritaire » (brand safety).

La première édition du palmarès montre que YouTube est la plateforme qui en fait le plus, alors que TikTok ferme la marche.

Neuf médias sociaux, dix principes mesurés

Source : IPG Mediabrands

Neuf réseaux sociaux sont donc en compétition : Facebook, LinkedIn, Pinterest, Reddit, Snapchat, TikTok, Twitch, Twitter et YouTube. 

Pour les classer, dix paramètres sont pris en compte :

  • la promotion du respect;
  • la protection des utilisateurs;
  • la diversité et la représentation;
  • la collecte et l’utilisation des données personnelles;
  • le bien-être et la sécurité des enfants;
  • la modération des discours haineux;
  • la lutte contre la mésinformation et la désinformation;
  • le respect de la politique d’utilisation de la plateforme;
  • la transparence en matière de publicité;
  • le principe de responsabilité.


Dans sa première édition, cet audit a montré que de nombreuses plateformes prennent des mesures pour améliorer leurs performances en matière de responsabilité médiatique.

Chaque réseau social a été comparé au meilleur résultat de sa catégorie, et Mediabrands a pu créer des tableaux qui les classent dans leur ensemble pour comprendre comment ils se comportent par rapport à la moyenne de l’industrie.

La position de tête de YouTube témoigne des changements que la plateforme a apportés en réponse aux préoccupations des annonceurs en matière de « sécurité de la marque » il y a trois ans. 

L’audit aura lieu tous les trimestres pour permettre aux plateformes de démontrer leurs progrès et aider les annonceurs à tenir les médias sociaux responsables de leurs engagements à s’améliorer.

Cette concurrence entre les réseaux sociaux soulève un enjeu économique. Les annonceurs pourront à l’avenir se fier à ce classement pour choisir d’investir leur budget publicitaire sur une plateforme plutôt que sur une autre. 

« Ce que montre cet audit, c’est qu’il y a du travail à faire sur toutes les plateformes du point de vue de la responsabilité médiatique, et qu’elles ont chacune besoin de gagner leur place dans le plan marketing d’une marque », a déclaré Elijah Harris, responsable mondial des réseaux sociaux chez Mediabrands, dans un communiqué de presse.

« [Avec ce classement], Mediabrands met une pression sur les réseaux sociaux, car personne ne veut être numéro deux », résume Raphaël de Andréis, président d’Havas Village France, dans Les Échos.


Les plus lus sur Les Écrans :

Mahé Cayuela