Le média en ligne des médias en ligne

Les écrans

Le média en ligne des médias en ligne

Balado Les écrans, ép. 1 – L’été de tous les dangers

Publié le 02/09/2020 | par Steve Proulx

La balado Les écrans, c’est un nouveau rendez-vous mensuel pour vos oreilles. Pour ce premier épisode, on a eu envie de revenir sur l’été mouvementé qu’a connu la planète Médias sociaux.

La balado Les écrans est une coproduction 37e AVENUE et MonCarnet.com

Pour écouter La balado Les écrans sur :


Lorsque Bruno Guglielminetti m’a approché il y a quelques semaines avec cette idée de créer une balado pour Les écrans, je n’ai pas été très difficile à convaincre : je caresse depuis longtemps le désir secret d’en avoir un.

Aujourd’hui, la glace est brisée avec ce premier épisode. 

L’idée de la balado Les écrans ? Très simple. Une table ronde mensuelle qui réunit des experts de leur domaine, pour une discussion autour des sujets qui ont retenu notre attention dans le monde des écrans.

En résumé : une version audio (et nano) de Tout le monde en parle, avec Bruno qui pèse su’l piton !

Et puis, votre été ?

Pour ce premier épisode, on a pensé qu’il était important de revenir sur l’étrange été que nous venons de traverser. Un été qui semble avoir représenté un moment charnière dans l’histoire des médias sociaux.

C’est l’été où Twitter a enfin osé « signaler » un Tweet trompeur du président Donald Trump.

C’est l’été de la troisième vague de dénonciations d’agressions ou d’inconduites sexuelles qui a ébranlé le petit star-système québécois en faisant des ravages sur les carrières de nombre d’artistes, dont MariPier Morin, Bernard Adamus, Yann Perreau, Alex Nevsky, Julien Lacroix… Même le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet y a goûté.

C’est l’été de la pandémie de COVID-19 et de ses bilans quotidiens des nouvelles contaminations/décès/guérisons, mais c’est aussi l’été d’une autre pandémie : celle de la désinformation. Combien de théories du complot pouvons-nous avaler entre deux points de presse ? Tout y a passé : la 5G, les anti-vaccin, les anti-masque, Bill Gates, le virus créé en laboratoire et les risques de pénurie de papier de toilette.

C’est l’été où le président Trump (encore lui), entre deux Tweets enragés, a exigé que le réseau social chinois TikTok soit vendu à des intérêts américains pour des raisons de sécurité nationale.

Et c’est l’été où, les yeux rivés sur Facebook Live, nous avons assisté en direct à la chasse à l’homme pour retrouver Martin Carpentier, tout en s’abreuvant d’un flot ininterrompu de théories infondées qu’a suscité ce drame terrible.

Bref, un gros été.

Pour en discuter, nous avons invité :

Ils ont dit…

Émilie Clavel

Sa nouvelle de l’été : les vagues de dénonciations d’agressions sexuelles.

« Comme journalistes, on a encore un malaise à utiliser le terme agression sexuelle. [On parle] d’inconduite ou de harcèlement. Mais, dans de très nombreux cas, ce qui a été décrit cet été, c’étaient des agressions sexuelles. On a [toutefois] continué à utiliser des euphémismes, à avoir peur d’utiliser ce terme. J’espère [qu’avec cette vague] on aura au moins appris à nommer les choses… »

Ève Beaudin

Sa nouvelle de l’été : la désinformation liée à la COVID-19.

« [Selon une récente étude,] un ratio de 60 % de vraies nouvelles et de 40 % de fausses nouvelles permet de contre-balancer l’effet du tsunami de fausses nouvelles. […] Ça démontre l’importance de continuer à faire [notre travail en tant que médias], sinon on laisse le champ libre à toutes ces théories [du complot]. »

Jean-Hugues Roy

Sa nouvelle de l’été : la perte de confiance envers les médias.

« Facebook fait une fortune grâce à l’information. […] Je pense qu’une partie des revenus [publicitaires] de Facebook devraient revenir aux médias, et c’est là que j’attends une action de l’État pour faire en sorte que Facebook rétribue les gens qui produisent cette information, mais qui participent aussi à la création de la richesse de Facebook. »


Les plus lus sur Les Écrans :

Steve Proulx

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *