Les écrans

Du temps d’écran bien investi

Choisir la meilleure appli d’enregistrement pour téléphone

Stéphane Berthomet

Si, comme moi, vous aimez varier les façons d’enregistrer votre balado, vous savez que votre téléphone est le moyen le plus simple et le plus facile de capter des entrevues, de garder une trace sonore de vos repérages ou même d’enregistrer des rencontres faites à l’improviste.

Photo : Rami al Zayat | Unsplash

Lorsqu’on utilise son téléphone pour enregistrer, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, la première chose à laquelle il faut s’intéresser, c’est l’application d’enregistrement. 

Ces dernières années, j’ai testé de nombreuses applications pour iPhone, car je me sers souvent de mon téléphone pour prendre des notes vocales ou enregistrer les entrevues.

Une application pour enregistrer les appels

Pour enregistrer les conversations téléphoniques, mon choix est sans appel (elle est bonne, non ?) : c’est l’application TapeACall.

Toutes les applis d’enregistrement de conversations téléphoniques fonctionnent à peu près de la même façon : on appelle d’abord un numéro, puis la personne à qui on veut parler et lorsque la personne décroche on joint les deux appels avec le bouton de l’appli pour que l’enregistrement débute.

Ça peut sembler compliqué au début, mais on s’y fait très vite.

La qualité d’enregistrement est correcte, mais sans plus, et elle dépend de la qualité de votre réseau au moment de l’appel. 

Enregistrer en toute situation

Pour les enregistrements simples avec votre téléphone, le choix est plus vaste. Les stores pour Android et Apple regorgent d’ailleurs d’applications différentes dont certaines sont classées sous « dictaphone ». 

J’ai testé beaucoup de ces applis avant d’arrêter mon choix sur AVR Pro et Ferrite, qui sont toutes les deux offertes pour Apple et Android. 

Ces deux applications offrent des réglages relativement identiques en ce qui concerne le format de fichier et la qualité d’encodage. En outre, elles ont toutes les deux des fonctions de montage dont je ne parlerais pas ici, car je ne m’en sers pas.

Choisir la simplicité

J’ai longtemps utilisé AVR Pro (Awsome Voice Recorder pour Android) à cause de sa facilité d’utilisation, mais aussi parce qu’on peut y créer des dossiers dans lesquels on classe les enregistrements, ce qui s’avère très pratique. 

La gestion des fichiers est simple, même si je conseille de nommer immédiatement le fichier à la fin de la session plutôt que de devoir le faire par la suite en y accédant de nouveau. 

J’ai cessé d’utiliser AVR pour deux raisons : d’abord parce que j’avais découvert Ferrite et ensuite parce que j’ai eu un problème avec le stockage des fichiers (en infonuagique). Le problème : je ne parvenais plus à lire certains enregistrements sur mon téléphone alors qu’ils étaient encore accessibles sur la sauvegarde en ligne. À ce sujet, soyez toujours très prudent ! 

Ferrite, quant à elle, propose un vaste choix de réglages, tant pour enregistrer que pour éditer les projets qui peuvent être classés et renommés très simplement.

La grande qualité de cette appli réside dans l’utilisation simple, mais très efficace, de l’interface.

Par exemple, j’aime le fait de pouvoir lancer un enregistrement dès l’ouverture de l’appli et le contrôle très visuel des niveaux. En outre, de petites fonctions très pratiques, comme le réglage du gain d’entrée, sont accessibles directement pendant l’utilisation de l’application.

La suite coule de source, puisque lorsqu’on commence à bien utiliser son iPhone pour ses balados, on ne tarde pas à se demander comment on pourrait améliorer la prise de son sans pour autant s’encombrer de matériel, ce qui perdrait alors tout son sens. 

Et pour ça, il existe de très bonnes solutions dont je vous parlerai dans ma prochaine chronique. 

+

À lire : les résultats de notre test de micros externes pour iPhone


PUBLIÉ LE 20/01/2021


VOIR AUSSI :
Des séries télévisées pour inspirer les auteurs de balados
Making a Murderer

Il n'y a aucune différence entre une bonne série télé et un bon balado.

La baladodiffusion a le vent dans les voiles d’un océan à l’autre
baladodiffusion

Conclusions: les auditeurs sont jeunes et de plus en plus nombreux.

Comment choisir le sujet et le titre de son balado ?
balado

Les deux vont souvent ensemble. Pensons-y sérieusement.

Comment réussir son balado?
créer sa balado

Deux créateurs de balados partagent leurs expériences et leurs conseils.