Les écrans

Du temps d’écran bien investi

Quel avenir pour les plateformes d’entraînement en ligne?

Virginie Landry

Mars 2020. Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture des gyms. Que faire pour rester en forme? Si certains se sont tournés vers la marche et le jogging, d’autres, habitués aux cours en petits groupes, ont cherché une option en ligne.

Photo : Josée Lavigueur | Capture d’écran : Ma zone fit

Cet article a été rendu possible grâce aux contributions volontaires de de Patrick White et d’Isabelle et de Francine Di Torre. Vous aussi, SOUTENEZ LES ÉCRANS aujourd’hui!

Josée Lavigueur, animatrice, entraîneuse, conférencière et entrepreneure depuis peu, avait déjà imaginé « un produit parfait pour la situation » : la plateforme en ligne Ma zone fit, lancée en 2018, qui rassemble plus de 400 vidéos d’entraînement dans 17 disciplines différentes, dont la danse aérobique, le yoga, la méditation, le taïchi et plus encore.

Pour l’entraîneuse, cette plateforme n’était que la suite logique de ses DVD de mise en forme, une façon pour elle de rendre la pratique de l’exercice physique agréable et accessible pour tous.

Cependant, elle a mis du temps avant d’en faire la publicité. « J’avais une certaine gêne à mettre ma plateforme de l’avant. J’avais peur d’avoir l’air opportuniste », explique celle qui, au début de la pandémie, a offert des milliers d’abonnements à des clients et clientes de gyms qui ne pouvaient plus s’entraîner afin « de pouvoir les aider à rester en santé ».

Des records d’abonnements

Mais après quelques mois, Josée Lavigueur a pris conscience de « l’importance d’être sur le web » et de l’influence qu’elle avait sur sa communauté. Ma zone fit a alors beaucoup grandi ; l’appétit pour les cours en ligne aussi. En janvier 2021, la plateforme de Josée Lavigueur enregistrait un nombre record d’abonnements.

Toujours dans l’optique de démocratiser l’entraînement physique, Josée Lavigueur a également réalisé beaucoup de séances d’entraînement en direct sur sa page Facebook à la bonne franquette, seule dans son salon. Elle s’adressait alors à des gens seuls dans leur salon. Parfois, jusqu’à 900 personnes en même temps étaient connectées pour s’entraîner avec elle. Elle cumule maintenant plus de 470 000 vues en ligne grâce à ses vidéos.

Un engouement durable?

Qu’est-ce qui explique cet engouement, selon elle? « Les gens recherchaient un entraînement efficace, simple, plaisant. Le grand besoin dans la dernière année a été la bienveillance. On vivait quelque chose de très intense. Pouvait-on prendre soin de nous dans la bienveillance? »

Cela dit, est-ce que ses abonnés et abonnées lui resteront fidèles maintenant que les gyms ont rouvert? Elle ose croire que oui. « Les gens vont probablement utiliser les plateformes d’entraînement en ligne comme complément à leur entraînement au gym, avance-t-elle. C’est si pratique! Tu n’as pas à prévoir de temps de déplacement, tu peux même t’entraîner en pyjama si ça te dit. »

De plus, s’abonner au gym pour la première fois peut être une expérience intimidante, impressionnante. La plateforme numérique peut être une porte d’entrée pour quelqu’un qui commence sa remise en forme, pense-t-elle.

Josée Lavigueur met cependant en garde les néophytes qui se magasinent un abonnement en ligne : « Tout le monde peut s’improviser entraîneur physique. La ligne est mince entre un excellent entraînement et un entraînement dangereux. » En l’absence d’ordre professionnel, certaines vedettes du web, sans formation ni compétences, s’y sont mis, déplore-t-elle.

« Je crois que les gens sont devenus plus critiques sur ce qu’ils consomment sur le web, mais ça reste quelque chose qui m’inquiète », s’alarme Josée Lavigueur.

Après les plateformes d’entraînement en ligne, quel est le futur du fitness numérique? « Le direct, l’accompagnement personnalisé », répond-elle.

+

Ma zone fit
– Les coûts : 377$/ année;
– La formule : cours sur demande;
– Les disciplines offertes : tai-chi, pilates, hot booty ballet, méditation, cardio;
– Le petit plus : plus de 400 vidéos dans 17 disciplines différentes avec des entraîneurs réputés, de même que des entraînements personnalisés pour enfants, aînés, et personnes en surpoids.


PUBLIÉ LE 30/06/2021


VOIR AUSSI :
Quatre plateformes québécoises d’entraînement en ligne

Pas prêt à retourner au gym? Pas de problème!

J’ai testé des applications d’entraînement en ligne

Voici nos impressions sur FitOn, FitHer et Seven.