Les écrans

Du temps d’écran bien investi

Nouveau mandat ambitieux pour 24 Heures Montréal

Patrick White

Le quotidien montréalais 24 Heures a annoncé lundi la fin de son édition papier quotidienne et va désormais se concentrer sur du contenu numérique afin de se différencier. Une édition hebdomadaire papier, de style magazine, va aussi demeurer.


Pour recevoir chaque semaine l’infolettre de Patrick White sur les médias, abonnez-vous ici!


La cible change donc : 24 Heures vise désormais les jeunes de 18 à 35 ans, comme Konbini, Brut et Rad.

Selon mes sources, le média sera intégré au sein de NumériQ, la division numérique des médias de Québecor.

Nouveau joueur numérique

24 Heures, qui va conserver son nom, est loin d’être mort. Bien au contraire. Québecor compterait y investir plus d’argent, ajouter des employés, des chroniques, et ce, avec plus de diversité culturelle, de femmes et de jeunesse.

24 Heures deviendra ainsi un média d’information d’abord numérique, à la HuffPost. Il continuera de couvrir l’actualité, toujours selon mes sources, mais avec un autre angle et un autre ton, qui ne va pas répliquer le style classique des agences de presse, du Journal de Montréal ou de Métro. On veut ajouter à la diversité des points de vue.

Stratégie repensée

Il s’agit d’un réalignement stratégique pour 24 Heures, jumelé à un investissement et une mise en commun de ressources « pour doter Montréal et le Québec d’un nouveau média numérique » plus jeune, qui va venir compléter l’offre des médias de Québecor.

Dans le détail, aucune mise à pied ne sera effectuée. Des dizaines d’employés seront en fait regroupés sous la même direction pour créer des nouvelles, des chroniques et contenus. Les sites web « verticaux » de Québecor (Tabloïd, Porte-Monnaie, Pèse sur Start, Billie, Silo57, etc.) seront regroupés avec la salle des nouvelles du 24 Heures pour « créer une offre de contenu large ».

La direction du 24 Heures sera confiée à deux jeunes, Ève Lévesque et Charles D’Amboise, deux jeunes cadres de NumériQ, sous la direction de Benoit Dussault.

> LIRE AUSSI :
Que réserve 2021 aux médias?

D’abord lancé pour concurrencer le journal Métro Montréal dans les stations de métro de la métropole, 24 Heures était devenu au fil du temps un quotidien se consacrant aux nouvelles locales et hyperlocales en alimentant du même coup l’Agence QMI, Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles.

Métro Montréal a également abandonné ses éditions papier quotidiennes, ne conservant que les mercredis et vendredis pour la distribution des journaux dans le métro. L’essentiel de la production se fait en ligne depuis mars 2020.


PUBLIÉ LE 05/02/2021


VOIR AUSSI :
État des lieux du journalisme québécois
journalisme québécois

Le journalisme québécois a connu une année sombre en 2020. Bilan.

Deux générations de journalistes se rencontrent
André Lavoie Josiane Desjardins

Tête-à-tête avec André Lavoie et Josianne Desjardins.

L’information à Noovo: les jeunes loups contre les vieux routiers

Une nouvelle «guerre des nouvelles» entre Noovo et TVA à prévoir?